Formation professionnelle

Les jeunes fréquentent un atelier de leur choix chaque jour (demi-journée). Ces ateliers sont dirigés par des maîtres professionnels formés. L’objectif des ateliers est de permettre l’intégration des jeunes dans le monde du travail professionnel. Après avoir terminé leur apprentissage, ils reçoivent un diplôme reconnu par la Chambre des artisans de Pichincha.

Boulangerie – Pâtisserie

Les jeunes y apprennent les connaissances théoriques et pratiques de la boulangerie – pâtisserie. Ils produisent plusieurs sorte de pains et pâtisseries. Ils apprennent les règles d’hygiène, à connaître les aliments et à manier les machines (pétrin, four, etc.).

Grâce à une généreuse donation de la Suisse, nous avons pu équiper la boulangerie avec un four industriel. La quantité et la qualité de la production du pain ont ainsi été considérablement relevées. La production couvre les besoins du Centre et répond à certaines demandes externes, amenant ainsi au Centre un apport financier.

« J’ai moi-même été un jeune de Sol de Primavera. Ici, j’ai appris la magie d’enseigner, j’ai compris qu’apprendre dans un environnement bienveillant était la clé pour améliorer le quotidien. La boulangerie est un espace créatif où l’on réalise avec le cœur des produits de qualité, tout en utilisant des techniques qui satisferont les clients.
J’aime enseigner et plus particulièrement aux jeunes de Sol de Primavera, parce que mon cœur fait toujours partie de Sol! »

Martin Chiluisa, formateur

Menuiserie

Au début de la formation, des objets simples sont créés (boîtes, cadres, puzzles). Au fil de la formation, les jeunes acquièrent de plus en plus de compétences, de telle sorte qu’après 2 ans ils sont en mesure de travailler dans une menuiserie professionnelle. A côté du travail du bois, ils suivent des cours théoriques tout au long de leur formation. La menuiserie est bien équipée avec diverses machines et outils.

« Mon travail à Sol de Primavera consiste à accompagner les jeunes dans leurs apprentissages du métier de menuisier. Je partage mes connaissances avec eux, les accompagne dans le programme annuel et nous avons réussi à créer ensemble un espace de confiance, dans lequel ils prennent conscience de l’importance pour eux d’atteindre leurs objectifs de travail, d’être un soutien pour leur famille et de pouvoir affronter la vie quoi qu’elle leur réserve. J’aime enseigner à ces jeunes et les voir apprendre, c’est ma source d’inspiration. »

Julio Bermeo, formateur

Couture

Le cursus de formation comprend 2 ans d’apprentissage pratique et théorique. L’atelier est aussi ouvert à des jeunes mères de famille pour leur permettre d’exercer plus tard une activité de couturière indépendante. Divers articles de linges de ménage, des habits et des articles de décoration sont produits. Ils sont principalement vendus sur les marchés locaux.

« Les jeunes qui intègrent l’atelier arrivent toujours avec leurs histoires de vie difficiles. Elles ont une grande envie de se confectionner une nouvelle vie. Durant les deux ans d’intégration, elle se confrontent avec difficulté à leur propre organisation, leurs besoins économiques et familiaux. J’essaie de leur enseigner tout ce que je sais et je leur dis toujours qu’il est important d’aimer ce que l’on fait et de faire ce que l’on aime, car c’est cela qui leur permettra de se sentir bien dans leur travail et dans leur futur. »

Anita Toalombo, formatrice